Un centre d'apprentissage fut ouvert en avril 1953 ; l'école compta neuf sections : ajustage, chaudronnerie, dessin, électricité, forge, maçonnerie, mécanique, menuiserie, moulage. La durée des études était de quatre années dont une de préapprentissage, En fonction des besoins de l'usine, les meilleurs élèves avaient une priorité pour choisir un métier. En décembre 1967, les centres d'apprentissage de Rehon et de l'usine de la Chiers furent regroupés, sous l'égide de l'Education nationale pour former l'Ecole technique privée du bassin de Longwy.

 

Le 26 février 1955, une poche de fonte en fusion, transportée par un pont roulant se renversa avec un bruit terrible. Bien vite, une nappe de feu et de flammes envahit la halle où dix maçons fumistes reprenaient leur travail d’entretien, après une pause. Immédiatement plusieurs vêtements s’enflammèrent. Le chef d’équipe, Bruno Barbaresi, pris dans la nappe en fusion, tomba et mourut carbonisé. Le jour même, Ali Bahi décéda, Mario Maffeis et François Alliéri, le lendemain, Raymond Frognieux, Angelo De Conti et Henri Picot quelques jours plus tard. George Schreiber, gravement brûlé survivra. Deux d’entre eux, Henri Dubois et René Gobert furent indemnes.

 

La Cité marchande d’Heumont commencée en 1951 fut terminée en 1955. De 1957 à 1960, les constructions reprirent à Heumont, oubliant totalement le style de 1926 de la Cité Jardin : les « Logecos ». De 1958 à 1961 fut bâtie la cité Beauséjour. L’ensemble comprenait 2 bâtiments regroupant 68 appartements. Elle transforma profondément le paysage du « Vieux Rehon » et entraîna l'agrandissement de l’école du Centre par la création de deux ailes abritant chacune deux classes (1961-62). Entre 1964 et 1965, une enquête réalisée par les élèves de l’école Jeanne d’Arc montre la grande variété des nombreux magasins (une centaine avec les docteurs et les cafés) encore ouverts à Rehon à cette époque.

 

1966 : Alekséi Leonov en visite à l’usine à tubes et à la Providence.

Association des Anciens de la Providence

 

Le 28 novembre 1966 eut lieu la fusion entre Providence et Cockerill ; la même année Alekséi Leonov visita l’usine à tubes et la Providence. Le carrefour des rues de Longwy-Lexy-Boismont fut aménagé en 1969, ce qui nécessita le transfert du monument aux morts sur la place Ferdinand Grenetier (rénovée et inaugurée en mai 1997). Ces travaux furent suivis de l'élargissement de la rue de Longwy en 1970 qui fut bordée d'un mur de soutènement.

En 1971, Gilbert Broseus inaugura le viaduc reliant Rehon à la rue de Cutry, ouvrage destiné à éviter les longues files de voitures en attente devant le passage à niveau. Cette réalisation nécessita la démolition des maisons qui faisaient face à la porte de l'usine et transforma complètement l'aspect du centre de Rehon. La halte du chemin de fer de Rehon mise en service le 3 septembre 1863  fut démolie en 1985.

Page précédente Page suivante