La Chiers au pont de Rehon Le ruisseau des Neuf Fontaines

 

La Chiers parcourt le territoire de Rehon sur environ 3 km. Son cours est rapide ; à certaines époques, près du pont de Rehon, le niveau d’eau est de 0, 25 m. En 1879, par suite de pluies abondantes, il a atteint 3,80 m. En 2009, la partie basse de la commune de Rehon fut inondée par les eaux du ruisseau des Neuf Fontaines : 1,80 m dans certaines rues. Ce ruisseau coulait à ciel ouvert devant la Mairie actuelle. Il fut recouvert en 1939, dans la traversée de Rehon.

 

Les seigneurs d’Heumont

 

En 1493 (archives nationales du Grand Duché de Luxembourg), le seigneur Jehan d’Heumont devait répondre de la bonne gestion des terres de la cense d’Heumont devant le Roy de Sicile (également duc de Lorraine et du Barrois et même seigneur de Longwy). Les seigneurs d’Heumont ont été alliés à la famille des Nassau. Ils possédaient sur la hauteur un château par la suite converti en ferme. Ces seigneurs ont été « escuyer de l'Empereur Napoléon 1er ». Il existe un testament d'un seigneur d'Heumont datant de 1400. Entre 1720 et 1730, la cense d’Heumont était réputée pour ses mariages de nobles ou de notables dans la toute petite chapelle castrale du château seigneurial.

 

 

La vieille ferme en 1942

(Jules Hublau)

En 1888, la demeure seigneuriale d’Heumont fut convertie en ferme. L’ensemble devint la propriété de l’usine de la Providence, en 1914. Ce fut en 1927 que l’urbanisation d’Heumont commença, enlevant 60 ha à la ferme qui continua d’exploiter une quarantaine d’hectares pour les céréales et l’élevage des bovins. Quelques timides projets de reconversion furent bien envisagés. En 1981, sa démolition procura une réserve de terrain communal de plus d’un hectare.

Page précédente Page suivante